Résumé Vipère Au Poing Hervé Bazin

Posted on
RÃsumÃ

Résumé Vipère Au Poing Hervé Bazin - herve bazin : vipere au poing (resume) CHAPITRE 1 Un été à tout juste six ans, le narrateur Jean Rezeau dit Brasse-Bouillon étouffe à main nue une vipère. Avec Vipère au poing, Hervé Bazin signait en 1948 son premier roman, largement autobiographique, qui le rendit aussitôt célèbre, et l'une des dénonciations les plus violentes de l'enfance maltraitée qui, encore aujourd'hui, fait toujours froid dans le dos Un roman effroyable et très bien écrit qui est devenu un incontournable de la littérature française au point de figurer, soixante-dix ans plus tard, au programme des collèges. Le succès de Vipère au Poing est tel, qu’il a été adapté à la télévision par Pierre Cardinal en 1971 C’est l’actrice Alice Sapritch qui a interprété le rôle de Folcoche C’est l’actrice Alice Sapritch qui a interprété le rôle de Folcoche. Document scolaire résumé Français mis en ligne par un élève 3ème intitulé Résumé de Vipère au poing de Hervé Bazin

Vipère au poing d'Hervé Bazin

This feature is not available right now Please try again later. Vipère au Poing a été adapté à la télévision en 1971 Alice Sapritch y interprète le rôle de Folcoche dans une réalisation de Pierre Cardinal Résumé du roman L'histoire débute durant l'été 1922 Un enfant découvre une vipère Il la saisit et l'étouffe de ses mains Cet acte lui vaut d'être comparé à Hercule, le personnage de la mythologie grecque, qui dans son berceau étrangla deux serpents

lePetitLitteraire.fr - Vipère au poing : Résumé du livre

lePetitLitteraire.fr - Vipère au poing : Résumé du livre. Que puis-je trouver dans ce résumé sur Vipère au poing Ce document propose un résumé gratuit clair et détaillé de Vipère au poing d’Hervé Bazin dont voici un extrait :. La famille Hervé-Bazin est composée, elle, de Jacques Hervé-Bazin (aussi docteur en droit) et Paule Guilloteaux, et leurs enfants, Ferdinand, Jean-Pierre et Pierre À noter que dans l'édition « J'ai Lu », Hervé Bazin fait un lapsus repris par l'éditeur en écrivant « Pierre » pour désigner « Marcel » dans le dernier chapitre de Vipère au poing